Sables

Sables
1998
16 mm – 4 minutes
Coréalisation avec Frédéric Papon

Le film est réalisé selon la technique d’animation de « l’image par image » au banc titre.
Sables utilise la caméra pour enregistrer des images photographiques successives. Il ne s’agit pas de prise de vue réelle, mais d’objets qui apparaissent et disparaissent dans du sable.
Essence de la mécanique cinématographique, Sables donne vie à l’inanimé.

Sélectionné à la 6e Biennale Internationale du film sur l’art du Centre Georges Pompidou.
Production : Le Fresnoy, Arane